Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Aude et les Corbières

L'Aude et les Corbières

Visitez les villages des Corbières, les abbayes de Fontfroide et Lagrasse, le château "cathare" de Quéribus, les "rapides" de Ribaute , Villerouge la Crémade, Villerouge Termenes et son château, Leucate et ses falaises, l'Alaric, le Canal du Midi, les merveilles géologiques d'Albas, flânez à "Narbona la Onrada". Participez aux randonnées cathares dans les paysages des Corbières et du Minervois.


NARBONNE

Publié par Eric Andreoli sur 5 Avril 2006, 22:07pm

Catégories : #Sites remarquables

 

   NARBONA LA ONRADA

  
  • 120 ème ville de France en nombre d'habitants,
  • 51 000 âmes en 2006, 294 habitants au km2
  • Sous préfecture de l'Aude, dans le Sud-Est de la France, Narbonne est située au coeur du Parc Régional Naturel de la Narbonnaise. 
Où se trouve Narbonne ?         
Rome-5.gif
                                           Cliquez sur les romaines colonnes........
 
 
Altitude de la ville : de 0 m à 13m. Elle pourrait avoir les pieds dans
l'eau. Narbonne fut un des plus grands ports romains de la Méditerrannée.
La ville actuelle est traversée par la Robine, ancien lit de l'ALa Robine à Narbonneude,  classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Branche latérale du Canal du Midi joignant l'Aude à la Méditerranée sur une longueur de 32 kilomètres, elle passe à Narbonne, sous le Pont des Marchands, rare pont couvert de France.
13 écluses jalonnent son parcours jusqu'aux Etangs de Bages. La Robine rejoint la Méditerrannée à Port-La-Nouvelle. On lit parfois "Canal de la Robine". C'est un pléonasme, Robine voulant dire Canal. Ah, mais !!!

bateau3.gif
Il était une fois,
En -118, Gnaeus Domitius Ahenobarbus (Barbe d'Airain) fonde une colonie : Narbo Martius, sur les bords du fleuve Atax. Narbo étant le nom signifiant "fleuve", et "Martius" en référence au dieu Mars auquel la colonie est dédiée.  Mais on peut lire aussi que Martius vient du nom du Proconsul romain Quintus Marcius Rex. Issus de la famille des Marcii, qui se disait descendante du roi Ancus Martius. D'oû le Rex.
L'arriè
re petit-fils de Domitius Ahenorbarbus épousera Agrippine La Jeune, et un jour, décidera d'incendier Rome. C'était l'empereur Néron, mais son nom était Julius Domitius Ahenobarbus.
 
Pour tout savoir sur  Gnaeus Domitius  Ahenobarbus.

Plus loin encore dans le temps, dès le néolithique, Le site de Narbonne était un lieu important
et déjà très fréquenté, et très tôt, Narbonne fût un port méditerannéen de première importance. Capitale de la Narbonnaise, fille de Rome, puis résidence des rois Visigoths et enfin, cité archiépiscopale.

                         
 Le cours Mirabeau le long de la Robine. En face, sur l'autre rive, les Barques (anciens débarquadaires) avec ses cafés et restaurants, bien à l'ombre de généreux platanes. Des photos anciennes sur internet et dans des livres donnent à voir cet endroit au XIX ème siècle.

Les fameuses Halles de Narbonne,la Place des Quatre Fontaines, la rue Droite, sur le tracé de la Via Domitia, le Pont des Marchands, la Place de l'Hôtel de Ville, l'horreum romain (entrepôt sous-terrain), la maison de Charles Trenet, le musée lapidaire, l'extraordinaire Clos de la Lombarde, le futur musée de la Romanité et bien d'autres endroits à visiter.
A proximité immédiate de la ville, d'autres sites classés : Le Massif de La Clape, l'Abbaye Sainte-Marie de Fontfroide et les Etangs de Sigean-Bages.
Visitez le site de la ville de Narbonne, et regardez là en temps réel grâce aux webcams de la ville,
en cliquant ici
 Le centre hitorique de la ville se visite avec délice par les ruelles allant de l'archevéché à la cathédrale Saint-Just.

 

A noter :

pour vivre en vidéo l'actualité de Narbonne, cliquez sur ce boutonboutons002.gif

Je vous conseille les reportages sur les découvertes archéologiques et historiques de la ville.


                           .... Et maintenant, promenade


 

            Quai Mirabeau, platanes, fraîcheur, balades ...

Le Cours Mirabeau  

Sur le Cours Mirabeau tout un ensemble de jets d'eau.
Jets d'eau

Les Halles de Narbonne :
Leur renommée s'étend dans tout le Sud de la France.

Depuis 1901, elles remplacent le marché qui se tenait sur la place de l'Hôtel de Ville.
On reconnait le style avant-gardiste de l'époque : métal et verre.
Les  halles se situent dans la partie de la ville appelée  autrefois le Bourg.

De ce côté-ci de l'Aude, devenue la Robine, ce n'était déjà plus Narbonne intra muros.


Halles de Narbonne

 

Sous le beau ciel bleu de juin, la façade des Halles. 

Les Halles de Narbonne.Après avoir acheté l'Indépendant ou le Midi Libre, aux portes des halles,
 entrons et laissons nous aller, tous les sens en éveil,
 en particulier celui de la ... gourmandise.
Les épices, les olives,
les huiles sont à l'honneur

 Un monde de senteurs

 

....  Et les senteurs .....
 et les couleurs ....

 Produits du terroir et d'ailleurs

Et là, une rencontre avec de la gentillesse,
de la simplicité, de la compétence. Que du bonheur.
Oui, c'est bien un  roi

Le monde de l'Olive

Le sac est déjà bien rempli, mais il y a encore un peu de place pour des anchois de Collioure, une petite tapenade et quelques Lucques de Bize.

Bize est une petite ville à 20 minutes de Narbonne, au bord de la Cesse.  

 

Pour visiter Bize,

appuyer  sur  ce bouton     
 boutons027.gif
Si vous passez par les Halles de Narbonne, ne manquez pas le royaume de l'Olive. Mais il y a aussi bien d'autres étals à visiter : poissonniers, charcutiers, boulangers, et une vendeuse de fruits et légumes. Il faut trouver son petit étal, en coin, tout au fond, pas loin des fameux saucissons Laborde. Franchement, ça vaut le coup de chercher. Que des fruits et légumes de saison, la gentillesse et le petit conseil. On peut aussi déguster les vins des Corbières, costauds, mais fameux.
Il y a aussi des fromagers, malheur de malheur ! mais je ne vous dis rien de plus.
J'ai des souvenirs de cerises, de melons et de tomates tout à fait exceptionnels. Et encore tant et tant. A voir absolument.

 

La place de l'Hôtel de ville de Narbonne.
Place de l'Hôtel de VilleLe point de vue du haut de la tour est remarquable :
les étangs, la mer, La Clape, les Corbières, Super...
La Via Domitia
Mise à jour à l'occasion de travaux récents.
C'est la route qui reliait l'Italie à l'Espagne.

Via Domitia
Les Romains pouvaient aller saluer les Ligures et les Salyens,

les Volques arécomiques, ou les Elysiques.
Les Tectosages et autres Sardons, pouvaient aller en Espagne par le Perthus.
Pour tout savoir sur l'oeuvre de Domitius Ahenobarbus,
cliquez sur le lien : Via Domitia
 
L'architecture typique des immeubles narbonnais, sur la place de l'Hôtel de ville.
La petite rue qui sépare les deux ensembles d'immeuble, est la Rue Droite,
piétonne et ombragée, anciennment Via domitia.

Ambiance terrasse

  Une bien belle terrasse, en vérité. On y travaille, un peu, on y tchatche aussi, beaucoup.

 

La Robine et le Pont des Marchands
 
   Ce vieux pont romain supporte la Via Domitia.
   La tradition du pont habité est perpétuée ici. 
 

Le Pont des MarchandsEn juin 2008, à l'occasion de travaux dans une cave, une arche de pont romain a été retrouvée. Le pont devait être plus long à l'époque romaine, l'Aude (Atax) coulant alors à la place  de la Robine. On pense qu'il devait y avoir sept arches sur l'Atax.
Sous le pont, se trouvaient des moulins que les riches familles convoitaient pour leurs revenus et le rang social s'y attachant.
Sur le pont, en plus des moulins, certains possédaient aussi des boutiques. Tiens, déjà !
LE PONT DES MARCHANDS
Le nom romain Atax, vient du Celte local Atacos, signifiant fougueux, rapide.  Strabon écrivait que des Pyrenées descendent l'Atax, l'Orbis (l'Orb) et l'Arauris. Sur l'Orbis se situe Baeterrae, vieille de 2700 ans, voisine de Narbo Martius.

On reconnait ici le toponyme de la ville des biterrois.
La région  était peuplée par les Elésyces, dont la capitale était Narbonne.

 La Robine coule lentement dans l'ancien lit de l'Aude.

Au bout de la Robine se trouvent l'île Sainte-Lucie et les étangs de Bages. Habitée par les romains dès le II ème siècle, cette île a pour particularité d'être alimentée  par les ruisellements de l'eau de pluie. L'eau coule sur du calcaire puis sur un lit imperméable de grès. L'île repose sur un socle volcanique très dur. Il y a plusieurs centaines de milliers d'années un volcan se trouvait à l'emplacement de Port-Leucate. Par la suite, l'île est apparue lors du soulèvement des Pyrenées. Sainte-Lucie tient son nom du monastère créé en 1614. Auparavant elle s'appelait Insula Kauco ou Cauquène, Kauco signifiant "port" en Ibère. Pendant plus d'un millénaire, une de ses anses a été utilisée comme port par les grecs, les phocéens, les phéniciens et les romains. 

Atacos, Atax, Attagus sont  les noms anciens de l'Aude. Mais on trouve aussi :
Narbôn , dans l'antiquité,  Adice au Moyen-Age, Fluvium Atacis, Flumen Ataze. En 1342 apparaît Auda ou Ribera d'Aude.


En amont du Pont des Marchands, un ancien lavoir.

La Robine à Narbonne

L'écluse toute simple
L'écluse

 

La cathédrale de Narbonne.
Située au centre de la ville, elle se trouvait initialement au bord des remparts.
Au même endroit, en 313 se trouvait une basilique constantinienne. Puis une basilique latine la remplaça, suite à un incendie, en 441.
C'est le pape Clément IV, ancien archevèque de Narbonne qui décida de construire la cathédrale gothique en 1268. elle fut achevée en 1332. Enfin, pas tout à fait, puisqu'on peut voir encore les parties non terminées.
En effet, le projet définitif, grandiose, la cathédrale étant calquée sur les modèles du nord de la France, ne put être mené à bonne fin. La cathédrale devait dépasser les murs d'enceinte. Ces murs étaient propriété de seigneurs. De nombreux conflits et procès freinèrent la construction à plusieurs reprises. S'ajoutent les ravages de la peste et une activité économique en récession qui eurent raison des grands projets.


La cathédrale

 

La cathédrale porte le nom de Saint-Just Saint-Pasteur.

L'ancienne basilique latine fut consacrée en 782

aux deux jeunes martyres espagnols Just et Pasteur.


                    Pour en savoir plus, sur la cathédrale, cliquez sur ........

 

La Cathédrale

 

  Le cloître

Le cloître

 

Les Halles de Narbonne.

  C'est le vrai bleu du ciel. Garanti 100 % naturel, sans aucune retouche.

A quoi bon, d'ailleurs.  

La Cathédrale

L'Archevêché jouxte la cathédrale. Des ruelles mênent de l'un à l'autre.
Ici, dans une cour intérieure, une répétition pour la fête de la musique du 21 juin.

Fête le la musique

 

Les synodes .

Vue plongeante de l'escalier intérieur.
Salle des synodes
vue du rez-de-chaussée

   

Il faut gravir ce magnifique escalier pour entrer

dans la salle des synodes au premier étage.

Salle du synode 6 c 

    Lors des journées du patrimoine de l'été 2010,  s'est tenue une conférence sur Ermengarde, V icontesse de Narbonne  par Jacqueline Caille, de l'université de Montpellier, spécialiste passionnée et passionnante de Dame Ermengarde.

 

  La salle des synodes.

Grand volume, belles proportions.

Toute l'année, de nombreuses conférences ont lieu dans cette salle. 

Salle du synode 1 c

 

Conférence sur la vie de la Comtesse Ermengarde de Narbonne,

ou encore sur les résultats des fouilles archéologiques et le passé romain de la ville.

Salle du synode 2 c

 

 

Salle du synode 7 c

  A quoi pouvait bien ressembler Ermengarde de

Narbonne ?

 

Faute de description précise et crédible, on pense

que les femmes nobles du XII ème siècle pouvaient avoir cette apparence.

La salle était pleine et en fin de conférence, les interventions de certaines participantes furent très pointues, en particulier sur la fin de la vie d'Ermengarde et sur l'énigme du lieu de sa sépulture. 

 

  


ERMENGARDA DE NARBONA
Une plaque sur le mur nous informe de l'existence
de cette (presque) inconnue : La Vescontessa d' Ermengarda.
La Vicomtesse Ermengarde de NarbonePour faire connaissance avec la Vicomtesse, je vous recommande u n excellent livre : "Ermengarde de Narbonne et le monde des troubadours" écrit par un américain  Frederic L. Cheyette, collection Perrin.
Une tranche de vie au XII ème siècle, à Narbonne et dans toute la région, traversée par les conflits et convoitises entre les maisons importantes de l'époque, la maison de Toulouse, les Trencavel, la maison de Barcelonne, celles de Provence et jusqu'à l'Angleterre de Henri II .  
Grâce à ce livre, on comprend mieux qui étaient les Troubadours, et les messages transmis par leurs créations artistiques.
Contemporaine d'Aliènor d'Aquitaine, Ermengarda (1144-1194) a gouverné la province portuaire de Narbonne pendant cinquante ans, utilisant au mieux une  diplomatie complexe et parfois prenant part à des campagnes militaires, ou faisant aussi appel à l'arbitrage du roi Louis VII.
La fin de sa vie sera marquée par la trahison. Elle est chassée de Narbonne par tous ceux qui avaient prospéré sous son règne. Elle mourra exilée, désargentée et seule sans que l'on sache où se trouve sa tombe.
  Cependant, Ermengarde n'est pas un "personnage de l'Histoire de France !"

Ermengarde a aussi des sites internet.

Que signifie Narbona la Onrada ? Que veut dire Ermengarda ?

La place de l'Archevéché.
Epoques différentes, architectures différentes.
Place de l'Hôtel de Ville
On passe sous le porche, ambiance médiévale :
Archevéché de Narbonne

 

On n'hésitait pas devant l'ampleur des travaux.

Sans faiblir, un passage est  aménagé par les fenêtres.

NARBONNE-5-C.jpg

 

 Après cette visite  de l'Evêché et de la Cathédrale, pour se reposer et se désaltérer,

une halte Place Des Quatre Fontaines.
 
LA PLACE DES QUATRE FONTAINES.


 

La rue Droite nous amène directement à cette place. De quoi se reposer, se désalterer,

et de bien belles architectures.

NARBONNE

Cliquez sur les images pour les agrandir


Pour voir des photos insolites de Narbonne, de sa cathédrale,
du Pont des Marchands, de la place du Forum,
de NARBONNE SOUS LA NEIGE,
 
cliquez ici.

Je vous recommande la lecture d'un très beau livre
des Editions  Loubatières : Narbonne et le Narbonnais.
Des textes très détaillés, des cartes, des photos superbes
pour  tout savoir sur cette région.

  Quelques détails d'architecture urbaine :

 

Une porte bien faite ...................

 

 

    ................. et une tête bien pleine

Rome-5.gif

 
RETROPROJECTEUR


Domitius Ahenobarbus traça la route conduisant d'Italie aux Pyrénées (Via Domitia) et en -118 , fonda la colonie de Narbo-Martius, qui allait très vite devenir un centre important pour la romanisation de la région. A l'époque romaine, le fleuve Aude s'appelle l'ATAX. 
Deux des plus grandes voies de la Gaule, unissent, l'une la mer latine à l'océan par la Voie d'Aquitaine, (via le seuil de Naurouze baptisé par les romains  " Isthme Gaulois "), et l'autre, la vallée du Rhône à

l' Espagne par la Voie Domitienne.
Narbonne est la plus ancienne colonie que Rome créa hors d'Italie.

L'arrivée des Romains :
En 122 et 121 avant Jésus-Christ, Rome envoya deux généraux attaquer les Allobroges du Dauphiné et les Arvernes du Massif Central.
Les Gaulois furent vaincus dans la vallée du Rhône et l'un des deux généraux poussa jusqu'au Languedoc, alors sous domination arverne : il s'agissait de Domitius.

En -118,  il fonda la colonie de Narbo Martius placée sous la protection de Mars, dieu de la guerre, qui protégeait contre les maladies, les démons et les ennemis des récoltes. Une "assurance-vie" de l'époque, en quelque sorte !
Rome voulait, par cette colonie tenir la route d'Espagne, s'assurer d'un site commercial de premier ordre, bien structuré. C'était ainsi satisfaire les intérêts de la classe d'affaires, les chevaliers, et renflouer quelque trois mille Italiens appauvris, des civils, originaires d'Italie centrale.
Les indigènes furent expulsés mais gardèrent quelques terres autour de la vieille ville .

Un travail de cadastration  et de distribution de parcelles fut entrepris sur une vaste étendue : de la mer au Minervois à la montagne d'Alaric et à l'étang de Leucate.
Rome-5.gif
En 45 avant Jésus-Christ, César, retournant à Rome après la guerre d'Espagne,établit à Narbonne ses vétérans de la Xè légion et nomma  la ville :
Colonia Julia Narbo Martius.

En Gaule du Sud, la fondations de Narbo-Martius s'accompagne de la mise en place d'une centuriation du sol destinée à fournir des lots de terre aux 2000 à 3000 colons italiens qui s'y installent, originaires de l'Ombrie, du Picenum, du Latium et de la Campanie.

Narbonne était un port.

Durant un millénaire, du début de l'Age du Fer à la fin de l' Empire romain, le port de Narbonne fut un des pôles d'attraction de la Méditerranée
La plupart des ports étaient encore en service au milieu du Ier siècle avant notre ère. Ainsi, dans sa configuration d'ensemble,
le port de Narbonne restait organisé en une série de débarcadères, reliés par la route et sans doute la navigation fluviale à la ville elle-même, et à partir de Narbonne on remontait le cours de l'Aude sur une faible distance, puis on parcourait la voie de terre avant de descendre la Garonne jusqu'à l'Océan ".

-Source /

Narbo plus /association Narbonne/

narbo@club-internet.fr

La vocation portuaire de Narbonne a disparu, suite à l'ensablement général du littoral, et à l'apport d'alluvions par l'Aude, en particulier lors des grandes crues de l'époque Gallo-Romaine.

Ainsi, le Massif de la Clape, qui était une île, s'est retrouvé rattaché au continent.

Le Massif de la Clape s’étend entre Narbonne et la Méditerranée sur 17 km de long et 7 km de large. Bordé à l’est par la Méditerranée, à l’ouest par les basses plaines alluviales de l’Aude et au sud par les étangs, il culmine à 214 mètres.
Il se caractérise par ses hautes falaises dominant l’horizon marin, ses canyons et vallons couverts de pinèdes, vignes et garrigues.
Le climat y est méditerranéen et les sols d’une grande variété.

Ce site naturel fut très tôt utilisé par l’homme dont la présence est attestée depuis 100 000 ans.
L’implantation de villae romaines sur cette île à l’époque où Narbonne était capitale de la Narbonnaise permettra l’introduction de la vigne.
Le site est boisé, agriculture et élevage y seront florissants jusqu’au XVIIIème siècle.
Le XIXème verra les vignobles se déplacer vers des zones plus sablonneuses en raison du phylloxéra.

www.terres-de-vacances.com/fr/infosregions/massif-de-la-clape.php

 

 

NARBONNE BY NIGHT
By night 
Il commence à faire un peu frisquet. C'est le moment de rentrer.

 

Commenter cet article

Claude & Raymond 24/03/2014 11:11

oups, c'est parti avant que j'ai fini ;)

Mais nous avons tout de même bien apprécié cette ville que je ne connaissais pas du tout. et finalement j'aime mieux découvrir les lieux quand les "touristes" ne sont pas encore en nombre ...
belle journée à vous

Eric Andreoli 27/03/2014 19:21

Depuis cet article, beaucoup de changement à Narbonne, dont les grands espaces devant les halles et de l'autre côté de la Robine. Il n'y a plus de fontaines, mais le site appelé Les Barques, tout neuf est agréable,

Claude & Raymond 24/03/2014 11:09

bonjour,
Nous sommes passé par Narbonne lors de notre dernier voyage dont nous rentrons tout juste...Les photos sont un peu différentes car même si nous avons eu un temps printanier, les fleurs et les fontaines n'étaient pas au rendez vous. M

MARC 07/11/2013 09:42

Tres jolie ville quand je traverse quand je vais de PERPIGNAN a SETE

Dani et ses chats 20/09/2012 22:22


Je découvre ce blog par hasard.  Je suis native de Narbonne mais je vis à Lyon depuis de nombreuses années.


 


Mais je vais revenir  


 


Très bel article !  Une petite précision cependant, la rue Droite ne mène pas à la place des 4 Fontaines.


La rue Droite mène à la place de l'Hôtel de Ville. Puis toujours tout droit on passe la rue du Pont des Marchands et on arrive à la place des 4 Fontaines.


 


J'ai habité rue Benjamin Crémieux qui donne sur la place des 4 Fontaines.


 


Puis ensuite rue Lamourguier (ou rue de Lamourguier selon les plans) qui donne sur le Musée  à côté des Halles.


 


Au tout début j'habitais rue de la Mayral sur le quai de Lorraine.


 


Tout ça c'était quand j'habitais chez mes parents.


 


Je relève le nom du blog et je le mets dans mes liens sur mon blog.


 


Je vais voir d'autres articles.


 


Amicalement.  Dani

soleilambre 22/12/2010 11:02



Juste un petit passage rapide pour de souhaiter de bonnes fêtes et un bon noël... gros bisous et à bientôt.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents